Diagnostic et traitement de la parodontie

Comment la diagnostiquer ?

Le symptôme le plus fréquent est le saignement spontané pendant le brossage mais dans certain cas de patients fumeurs cela est moins évident.

Un examen clinique et radiographique permet au parodontiste de diagnostiquer le type d’infection et ainsi d’élaborer un traitement personnalisé pour soigner l’inflammation du périodonte.

Traitement de la parodontite

Contrairement à ce que pensent les gens, la parodontite peut se soigner. Elle a pour objectif de freiner la maladie et ainsi d’éviter la perte de dents.

Selon la gravité les différents traitements suivants peuvent être réalisés :

  • 1. Gingivite : détartrage conventionnel.
  • 2. Parodontite au stade initial : curetage et lissage radiculaire, consiste en l’élimination du tartre situé sous la gencive à l’aide d’instruments spécifiques, sans chirurgie.
  • 3. Parodontite modérée ou avancée : chirurgie parodontale, grâce à laquelle on obtient une élimination complète du tartre, des tissus de granulation infectieux et peut même régénérer des petits défauts osseux.

Quelque soit le traitement, pour s’assurer son succès, il faut visiter régulièrement le parodontiste, selon des périodes plus ou moins espacées en fonction de la gravité.

Parodontie maladie des gencivesParodontie soigner gencivesParodontie