L’orthodontie préventive et interactive

Son objectif est de traiter de manière précoce les problèmes orthodontiques bénins qui s’ils sont laissés évoluer en grandes maloclusions difficiles et coûteuses à corriger.

La maloclusion peut se produire pour de multiples raisons :

  • Les héréditaires: qui passent de parent à enfant (prognathismes, morsures croisées, occlusion inversée).
  • Les acquises: toutes celles qui, tout au long de la croissance de l’enfant viennent à troubler le développement des dents et des maxillaires:
    • La sucette et la succion du pouce. Si elle se prolonge au-delà des 4 ans, elles peuvent provoquer des troubles dentosquelettiques de solution difficile.
    • La déglutition atypique. Il s’agit d’une habitude où la langue pousse les dents au moment d’avaler, ce qui provoquer une morsure ouverte voire d’autres troubles.
    • La respiration buccale. La plus fréquente, et qui cause des troubles de croissance du visage. Peut être dûe a des végétations importantes, des grippes fréquentes… qui empêche une respiration nasale normale.
    • Une occlusion inversée latérale. Facile à corriger au début, elle peut plus tard provoquer des déformations comme des asymétries maxillaires qui ne pourront se corriger qu’avec une chirurgie.
    • Le nombre de dents. Les agénésies ou surnombres doivent permettre de diagnostiquer de futurs problèmes qui peuvent compliquer le traitement. Il s’agit d’une cause fréquente de mal occlusion. C’est pour cela que dans le cas de dents détruites par des caries, les dents voisines bougent pour occuper l’espace de la carie provoquant ainsi un déséquilibre de l’occlusion.